Jeunesse ouvrière chétienne - JOC

***

Historique

C’est en 1939 que le Cardinal Jean Margéot, alors jeune prêtre, introduisit la JOC à l’île Maurice. Mais ce n’est qu’en 1949 que le mouvement fut officiellement reconnu grâce au Père Eugène Déthise et Melle France Boyer de la Giroday et bien d’autres Jocistes.
Mais la JOC est un mouvement international, fondée en 1925 en Belgique, par le Cardinal Joseph Cardijn, alors jeune prêtre lui aussi. En créant la JOC, Joseph Cardijn introduit une nouvelle idée où les jeunes travailleurs agissent ‘ENTRE EUX, PAR EUX ET POUR EUX’, partant ainsi d’une connaissance de leur milieu de vie au moyen d’enquêtes et de réflexions.
Aujourd’hui la JOC est présente dans une soixantaine de pays ; en Europe, en Amérique Latine, en Afrique, comme en Asie.
Elle est Coordonnée par un Secrétariat International siégeant à Rome, La Coordination Internationale de la JOC (CIJOC). Des rencontres internationaux sont organisées tous les quatre ans regroupant tous les pays. Le dernier s’est tenu à Madrid, en octobre 2000 et deux délégués de la JOC de l’île Maurice y assistèrent. Une rencontre inter-îles de la JOC de l’Ocean Indien, a eu lieu en août 2002 à l’île Maurice regroupant la JOC de Madagascar, de l’île de la Réunion, de l’île Rodrigues et de l’île Maurice.

D’ou vient la JOC :
La JOC fut fondé en Belgique par le père Joseph Cardijn en 1924. Depuis 1913, le jeune prêtre belge, le Pr Cardijn rencontre des jeunes du monde ouvrier qui s’éloignent de plus en plus de l’Eglise. Cardijn introduit une nouvelle idée ou les jeunes travailleurs agissent « Entre eux, par eux et pour eux » partant ainsi d’une connaissance de leur milieu de vie au moyen d’enquêtes et de réflexion. Cardijn est à l’origine de cette nouvelle évangélisation du monde ouvrier par la méthode du « Voir – Réfléchir – Agir »


C’EST QUOI LA JOC ?

La JOC est un mouvement qui regroupe des jeunes âgés entre 18 à 35 ans et la JOC-ADOS (JOC pour les Adolescents) regroupe des jeunes de 12 à 17 ans. Ce sont des jeunes qui viennent du milieu ouvrier ou qui veulent rester solidaire de ce milieu. Elle est présente localement (dans les quartiers, les villages….) à travers des équipes de base qui se rencontrent régulièrement pour partager sur des thèmes qui les intéressent. Le programme de même que les actions viennent des jeunes eux-mêmes. Ils choissent leurs responsables et tiennent une caisse qu’ils financent.

JOC-ADOS :

La JOC-ADOS est comme la petite sœur de la JOC. Elle a été officiellement lancée en août 2003.
Le mouvement a aussi lancé un document de travail qui s’appelle « JOC/JOC-ADOS »
Ce document pourra aider des équipes à démarrer et aussi à servir d’exemple pour la création d’autres programmes.
Il est composé de 3 livrets ;
1. Le Guide des Accompagnateurs
2. Le Livret des Thèmes
3. Les Textes de la Bible.
Le document est disponible à la permanence de la JOC et est en vente à Rs 150

QUE FAIT-ON A LA JOC ?

L’équipe de base décide des actions à mener. Cela implique donc de voir les enjeux importants qui influencent la vie des jeunes. Il convient ensuite de réfléchir sur les points positifs et négatifs du thème en question. La troisième étape invite l’équipe à agir. L’action entreprise par ces jeunes, vise à servir, éduquer et représenter les jeunes et la communauté en général. Dans ce sens la JOC participe aux efforts déjà commencés par les autorités. Ce sont donc les jeunes eux-mêmes qui prennent leur vie et celles des autres en main.

LA JOC UN MOUVEMENT DE L’EGLISE CATHOLIQUE.

La JOC vise à aider les jeunes à vivre leur Foi dans la vie quotidienne et dans les décisions qu’ils ont à prendre. La JOC permet aux jeunes de découvrir que Dieu est présent dans leurs partages et leurs actions. Ces partages et ces actions mis sous le regard de Jésus Christ, tiennent compte de la valeur et de la dignité de chaque être humain. La JOC invite les jeunes à vivre le respect et la tolérance dans les différences. Le mouvement s’adresse à toutes cultures et à toutes les races.

SPIRITUALITE DE LA JOC :


VOIR – REFLECHIR – AGIR
: découle de la spiritualité de la JOC.
C’est une méthode de travail mais aussi une spiritualité pour la vie.
VOIR :
• Un regard sur la situation. Comment JE perçois le sujet et comment le monde le perçoit-il ?
• Les éléments positifs et négatifs…
• Voir avec le regard du Christ
• Avoir un regard objectif

REFLECHIR :
• Un jugement objectif de jugement objectif de la situation.
• Réfléchir sue les causes du problème et se laisser interpeller.
• Se référer à la lumière de l’évangile pour mieux discerner.

AGIR :
• Action = Transformation
• Transformation de soi (ma façon de voir les choses)
• Transformation d’une situation (dans le quartier, école ou famille)
• Transformation d’un e mentalité (changer de regard)
• L’action se fait avec le consentement de l’équipe et en équipe.

EVALUER :
C’est important de prendre le temps d’évaluer l’action (même si elle n’a pas vraiment abouti)

CELEBRER :
Prendre aussi le temps de célébrer ensemble : lecture d’un texte de la bible, temps de partage, des chants appropriés ou lors d’une messe d’action de grâce en paroisse.

Comment fonctionne la JOC :

Les jeunes de la JOC, les Jocistes, se regroupent en petite équipe de base ( + 10 personnes).
On appelle ces équipes : « équipe de base »

La JOC est présente au niveau régionale, nationale et internationale.

Régional = Fédérations ( 7 à Maurice, regroupant les responsables de chaque équipe de base de la région)
Nationale = Coordination Nationale ( Regroupant les responsables des 7 fédérations, le bureau national et l’aumônier national)
International + La C.I.J.O.C ( la Coordination Internationale de la JOC)

Des rencontres au niveau régional, national et international sont organisées pour soutenir les jeunes et les animateurs. De telles rencontres permettent enfin de donner une orientation commune au mouvement pendant l’année en cours.

Quelques thèmes et actions de la JOC ces dernières années

THEME D’ANNEE (NATIONAL)

1998 : Terrain nou quartier.
1999 : Terrain nou pays
2000 : La politique.
2001 : Zeness pran to la vie dan to la main
2002 : Zenn travayer, konn to valer, defann to droi.
2003 : Lavi travay dan nou la main
2004 : Zeness pran cont se ki pe passe zordi

ACTIONS :
Les actions sont menées par les équipes à la base ou au niveau national. Parmi toutes les actions citons quelques exemples :

- Campagne de mobilisation par les jeunes pour conscientiser les parents (generation gap)
- Campagne de sensibilisation sur l’environnement.
- Réflexions et conscientisation sur l’éducation.
- Création d’un centre informatique
- Participation à une rencontre avec le gouvernement actuel en collaboration avec d’autres mouvements de l’action catholique, durant la campagne électorale 2000.
- Participation avec les autres mouvements de l’action catholique, durant la période pré-budgetaire, avec M.Paul Bérenger – 2001
- Forum organisé par les mouvements de l’action Catholique le 1er Mai 2002 sur le thème « Travay amenn la zwa, travay amenn la souffrans »
- Enquête Nationale organisée par la JOC nationale. Participation de près de 2000 jeunes.
JOC-ADOS :
La JOC-ADOS a été officiellement lancée en août 2003.
Elle regroupe des jeunes adolescents de

La Coordination Nationale de la JOC :
Responsable nationale et permanente : Jennifer Joineau – Tel : 212 29 99
Co-responsable National : Eric Minerve
Secrétaire Nationale : Cyndie Lerisse-Marco
Trésorier National : Jean-Pierre Berque
PRO : Linsley Brunet.

Aumônier National :
Père Jeff Manal (Paroisse de Ste Hélène) Tel : 676 24 08

Responsables de Fédérations :
Nord :
Martine Surette (paroisse de Rivère du Rampart)
Dorena Sockalingum (paroisse de Montagne longue)

Port-Louis :
Yona Marie (Paroisse de la Cathédrale)

Plaine Whilhems Bas :
Kersley Perrine (paroisse de St Patrick)

Vacoas :
Bernard Grégoire (Paroisse de la Visitation)
Eric Minerve (Paroisse de la Visitation)

Curepipe :
Robert Bonhomme (Paroisse de Ste Thérèse)
Rozario Rabot


Est :
Jean-Pierre Berque (Paroisse de St Esprit)
Jimmy Françoise (Paroisse de St Esprit)

Ouest :
Karine Lavigilante ( Paroisse de St Sauveur Bambous)
Linsley Brunet ( Paroisse de St Sauveur Bambous)

PERMANENCE DE LA JOC
C’est quoi la permanence de la JOC ?

• Un lieu d’accueil
• D’écoute
• De partage
• Une personne disponible pour soutenir les fédérations et penser à l’expansion de la JOC.
• Guider les équipes de base dans leurs démarches pour l’action.
• Constituer des dossiers pour la JOC
• Etre toujours en lien avec la base.

Comment contacter la JOC ?

Le bureau est ouvert de :
9.00 à 12.30 et 13.30 à 16.00.
L’adresse :
JOC / CDMO, Centre Miséréor,
3 Rue d’Estaing Port-Louis.
TEL : 212 29 99
E.MAIL : Mvtsouvrier@hotmail.com